Page 81 - La Place des Wallons
P. 81

 Septante
C’était là, un petit carnet rouge ; je l’ai empoigné, en ai pelé la couverture souple. Ce n’étaient que des dates, des noms de villes et des nombres. Je les lisais lente- ment, ces suites de chiffres, imaginant un jeu codé, un rapport entre eux, entre leur addition, leur différence peut-être. Je suis revenu au début du carnet ; la première date remontait à un an, la dernière était celle de ce début d’octobre. Tout du long, ce nombre « 70 », sur chaque ligne. Il était accompagné d’un ou de plusieurs autres nombres. En date du tournage à X, trois nombres. « 70, 28, 32 ». Mon esprit car- burait ; dans ce que j’avais supputé plus tôt, quelle en était la signification la moins tolérable ? Est-ce que j’avais déjà vu le Diable ? Il me vint à l’esprit que j’étais peut-être en train de le dévisager. J’ai re- fermé le carnet, l’ai replacé sous l’oreiller, suis sorti de la chambre.
Je marchais lentement, je me sentais pe- tit, trop petit pour la bouteille à la mer.
81































































































   79   80   81   82   83