Page 76 - La Place des Wallons
P. 76

 Christophe Géradon
une naine proportionnelle qui aurait trente ans, et en paraîtrait dix. Sa diction et ses idées étaient claires, les mots lui ve- naient facilement, elle articulait fort bien en retour les concepts que j’évoquais. J’ai pensé aux singes savants. À l’injustice iro- nique aussi que ces petits génies existent, et nous tolèrent simplement. Et j’en ques- tionnais mon rêve de cette nuit, dans le- quel s’entremêlaient les actrices précoces et l’idée conséquentielle de ma disparition.
J’ai alors vu passer dans les yeux d’Émi- lie cette ombre qui voilait pour moi son âme. Elle semblait apprécier la teneur de mon tracas, en respirer les effluves. Et à ce moment d’ailleurs Émilie s’est baissée pour poser sa tasse, découvrant dans le geste une toute petite surface de peau au niveau de son flanc. Sur le moment, j’ai regardé à la dérobée ce nombre « 70 » qui y semblait tatoué, et je baissai les yeux sur ma tasse, fis mine de n’avoir rien vu (mais je constatais, à un léger cillement répété, qu’Émilie veillait précisément à ce que je
76































































































   74   75   76   77   78