Page 61 - La Place des Wallons
P. 61

 Cyrano
vous avec Daniel Bartolomé dans les lo- caux des Éditions Aux Acides.
J’ai perdu les pédales je crois, à partir du mardi après-midi. Je n’osais plus manipu- ler mon œuvre. Le contact physique avec les feuilles du manuscrit provoquait chez moi un malaise. Au toucher, mon inanité globale me sautait au visage. Se transmet- tait aux organes. Métastases, folie, mort. Non, je m’en tenais à l’écart. Je n’avais plus la force désespérée de douter de mon art. À 3 mètres de la rame de papier, que je fixais de biais, le double interlignage me semblait trop grand, ou trop petit. J’ai en- fermé le manuscrit dans un tiroir de mon bureau.
Il y avait Mireille, il y aurait Daniel Bar- tolomé ; pourtant je ne m’étais dans cette quête jamais senti aussi seul. J’étais un cancéreux à leur charge, j’allais leur cla- quer dans les pattes. Il fallait que je ré- agisse. Je devais sombrer — et renaître. Sous une autre forme. Sous la forme d’un
61






























































































   59   60   61   62   63