Page 27 - La Place des Wallons
P. 27

 Un mardi de juillet
telle. Elle avait étouffé quelque chose en disant ça, fait un bruit de gorge. « Je l’ai laissée intacte, comme elle était ce mardi de juillet 65 ».
Un sanctuaire. Une capsule temporelle. Après la discussion avec Foxy à l’ABC, je n’avais pas besoin de feindre mon émo- tion. Madame me dévisageait. Elle me proposa de visiter le musée intact de sa fille.
La lampe illumina la chambre rose, gaie, de poupées et d’oursons immuables, une pièce coulée dans le verre. Je n’osais pas entrer dans cette pièce, et je ne le fis pas. Madame referma d’ailleurs rapide- ment la porte du tombeau, comme on éteint un appareil précieux aux piles faibles, et, quand nous nous étions rassis, elle manipulait sur ses genoux une cassette en bois, qu’elle finit par ouvrir. Il y avait là des cartes postales de Rome, par cen- taines. Je constatais bien évidemment qu’elles n’avaient pas de timbre, et aussi
27






























































































   25   26   27   28   29